Congrès  >   SABCS 2020  >  La grossesse après un cancer du sein n'augmente pas le risque de récidive (SABCS 2020)

La grossesse après un cancer du sein n'augmente pas le risque de récidive (SABCS 2020)

21/12 - Selon une nouvelle méta-analyse, le désir d’enfanter est confronté à diverses difficultés chez les survivantes d’un cancer du sein. Toutefois, les données ont montré que la grossesse n'augmente pas le risque de récidive du cancer.

Le Dr Matteo Lambertini (Université de Gênes, Italie) et ses collègues ont réalisé une méta-analyse portant sur un total de 114.573 patientes atteintes d'un cancer du sein et 8.093.401 femmes dans la population générale. 

Les résultats ont montré que les survivantes du cancer du sein avaient beaucoup moins de chances de tomber enceintes (RR : 0,40 ; p < 0,001) par rapport aux contrôles. Toutefois, « la majorité des études incluses dans notre méta-analyse n'ont pas permis de déterminer le nombre de femmes qui ont tenté de tomber enceintes », a souligné Lambertini. Dans les quelques études qui ont fourni cette information, plus de la moitié des femmes qui ont essayé de concevoir un enfant sont tombées enceintes, et pour la plupart d'entre elles, sans avoir recours aux technologies de procréation assistée. 

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: