Congrès  >   BCR 2021  >  Traitement de la polyarthrite rhumatoïde: un inhibiteur de JAK à 52 semaines… (BCR 2021)

Traitement de la polyarthrite rhumatoïde: un inhibiteur de JAK à 52 semaines… (BCR 2021)

29/03 - Des résultats actualisés à 52 semaines de l'étude FINCH-1 montrent qu'un inhibiteur de JAK, le filgotinib, à la dose de 200 mg 1x/j permet à plus de patients d'atteindre un taux de rémission sur base d'un CDAI inférieur ou égal à 2,8 et du DAS28-CRP inférieur à 2,6 comparé à un anti-TNF. La tolérance est bonne sans nouveau signal de sécurité par rapport aux données antérieures. Ce résultat est obtenu chez des patients intolérants/résistants au méthotrexate.

Le filgotinib est cet inhibiteur spécifique de JAK 1 en prise orale, testé dans les études FINCH :

1/chez des patients en échec de bDMARDs antérieurs (FINCH-2),

2/chez des patients naïfs de méthotrexate (FINCH-3) et

3/chez des patients intolérants/résistants au méthotrexate (FINCH-1).

Les premières données à la semaine 12 avaient déjà démontré que le filgotinib est plus efficace que le placebo sur le critère primaire ACR 20 et qu'à la dose de 200 mg, il est non-inférieur à un anti-TNF en termes de nombre de patients en rémission. Cette analyse présente les données actualisées à 52 semaines de l'étude FINCH-1.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: