Congrès  >   ECCO 2021  >  Place aux innovations thérapeutiques (ECCO 2021)

Place aux innovations thérapeutiques (ECCO 2021)

06/07 - Le 16ème congrès de l'European Crohn's and Colitis Organization (ECCO) se tient en mode virtuel en ce début juillet. Il est composé de 2 parties, la première éducationnelle avec des séances de formation sur la prise en charge des patients avec des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI), la seconde consacrée aux innovations, recommandations et traitements pharmacologiques et non pharmacologiques. Ce n'est pas un petit congrès de la spécialité. Sur quelques années, il a gagné en qualité et en popularité au point de surpasser la "Digestive Disease Week" et d'attirer aujourd'hui près de 7.000 participants. Un survol des temps forts commentés par le Pr Edouard Louis, chef du service de Gastro-entérologie au CHU de Liège.

Ce parfum d'après Covid et d'avant vacances a de quoi nous distraire de la maladie de Crohn et de la rectocolite hémorragique et pourtant près de 7.000 spécialistes vont se connecter à la plate-forme virtuelle du congrès.

A quoi peuvent-ils s'attendre? Pour le Pr Louis, "parmi les grands thèmes abordés figure en bonne place les nouveaux traitements dans les MICI, à savoir les inhibiteurs sélectifs des Janus kinases et les anticorps monoclonaux ciblant la sous unité p19 de l'interleukine 23 avec de nouvelles données sur l'efficacité et la sécurité d'emploi dans des phases II /III sans oublier les modulateurs des récepteurs des sphingosine-1-phosphate (S1P) inclus dans des phases III qui se terminent". Pourquoi cet engouement? 

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: