Congrès  >   ESMO 2021  >  Cancer colorectal chez le patient diabétique: la metformine améliore-t-elle le pronostic? (ESMO 2021)

Cancer colorectal chez le patient diabétique: la metformine améliore-t-elle le pronostic? (ESMO 2021)

12/10 - Une analyse poolée des données de trois essais cliniques incluant 9522 patients diabétiques de type 2 avec un cancer colorectal confirme l'effet délétère du diabète sur le risque de récidive et la survie globale. Elle confirme aussi que la metformine réduit le risque de récidive et améliore la survie globale par rapport à des sujets non diabétiques.

L'insulino-résistance est décrite comme un facteur de risque de carcinogenèse. L'hyperglycémie stimule la production d'insuline et de facteurs de croissance insuline-like (IGFs) et ceux-ci activent la voie AMPK / mTOR qui joue un rôle central dans de nombreux processus cellulaires : métabolisme énergétique, synthèse protéique, autophagie et apoptose. En particulier, on sait qu'un diabète de type 2 non insulino-dépendant majore de 30% le risque de cancer colorectal (CCR) et que la metformine diminue ce risque. Cette action anti-tumorale est importante, les patients diabétiques avec un CCR ont une survie sans progression et une survie globale réduite par rapport aux non diabétiques. L'objectif de cette nouvelle étude était double : évaluer le risque de récidive après résection à visée curative et l'effet de la metformine sur ce risque.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: