Congrès  >   ESMO 2021  >  Cancer oesogastrique: l'immunothérapie avance à grands pas… (ESMO 2021)

Cancer oesogastrique: l'immunothérapie avance à grands pas… (ESMO 2021)

12/10 - Des données prometteuses sur l'immunothérapie avaient déjà été publiées dans le traitement adjuvant post radio-chimiothérapie préopératoire des cancers de l'œsophage, mais également en première ligne dans les cancers de l'œsophage et les cancers de l'estomac et de la jonction oesogastrique. Aujourd'hui l'étude ORIENT 15 présentée à l'ESMO 2021, confirme la place d'un nouvel inhibiteur de points de contrôles immunitaires en première ligne de traitement des cancers oesogastriques (carcinomes épidermoïdes et adénocarcinomes).

Un inhibiteur de point de contrôle immunitaire associé à une chimiothérapie avait déjà fait la preuve de sa supériorité sur la chimiothérapie seule en première ligne dans les cancers de l'œsophage avec un CPS ≥ 10% dans l'essai KEYNOTE 590. Les 749 patients présentaient un carcinome épidermoïde ou un adénocarcinome de l'œsophage ou de la jonction œsogastrique Siewert 1, localement avancé, non résécable, ou métastatique traités par une chimiothérapie par 5FU-Cisplatine avec pembrolizumab ou placebo. Les résultats montraient le bénéfice de l'ajout du pembrolizumab à la chimiothérapie en termes de survie globale, de survie sans récidive et de taux de réponse. En particulier le bénéfice était maximal en cas de carcinome épidermoïde CPS ≥ 10%. Aujourd'hui, c'est le sintilimab, un nouvel anti-PD-1, qui est évalué dans l'étude ORIENT-15 en première ligne de traitement des cancers oesogastriques (carcinomes épidermoïdes et adénocarcinomes) sur base des bons résultats obtenus dans le cancer bronchique non à petites cellules (étude ORIENT-11) ou dans le carcinome hépatocellulaire avancé (étude ORIENT-32) en association avec le bévacizumab.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: