Congrès  >   BCR Septembre 2021  >  Polyarthrite rhumatoïde: quand le mental rejoint le physique (BCR 2021)

Polyarthrite rhumatoïde: quand le mental rejoint le physique (BCR 2021)

13/10 - Dans la polyarthrite rhumatoïde, le lien entre le mental, à savoir le bien-être psychosocial et la perception de la maladie, et le physique, à savoir la résolution des symptômes, n'a jamais été clairement documenté et pourtant il existe bel et bien. De plus en plus de patients rapportent une santé mentale sous-optimale en dépit d'une maladie cliniquement contrôlée. Peut-on en conclure pour autant que le mental déteint sur le physique? La réponse dans cette étude comportant 379 patients…

Les Patient-Reported Outcomes (PROs) relatifs au bien-être psychosocial sont rarement utilisés dans les essais cliniques sur la PR, et plus spécifiquement ils ne sont pas non plus utilisés pour reconsidérer la prise en charge d'un patient donné. Par ailleurs, de plus en plus de patients avec une PR rapportent un état de fatigue, des douleurs et une santé mentale sous-optimale en dépit de signes objectifs d'un contrôle clinique de leur maladie. Cette étude s'est fixée pour objectif d'analyser ce lien entre le mental et le physique de ces patients et aussi de caractériser les patients avec des attentes psychosociales non satisfaites.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: