Congrès  >   EACS 2021  >  Vieillissement et VIH: impact d’un trouble neurocognitif associé au VIH (EACS 2021)

Vieillissement et VIH: impact d’un trouble neurocognitif associé au VIH (EACS 2021)

22/11 - Les troubles neurocognitifs associés au VIH (HAND) restent un problème important pour les personnes vivant avec le VIH (PLWH)*. Si, depuis l’émergence de la thérapie antirétrovirale, la démence associée au VIH est désormais rare, une déficience cognitive légère à modérée est observée chez 14 à 28% des PLWH de plus de 50 ans.

Reconnue comme un concept multidimensionnel, la qualité de vie est actuellement considérée comme un critère d'évaluation essentiel dans la gestion des maladies chroniques telles que le VIH. Malgré son importance accrue, peu d'études se sont intéressées à la qualité de vie des PLWH souffrant également de troubles cognitifs.

Dans le cadre de l'EACS, une équipe anglaise a fait le point sur ce que nous savons de la qualité de vie des PLWH atteints de HAND depuis l'avènement de la thérapie antirétrovirale combinée (cART).

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: