Congrès  >   SFH 2022  >  Maladie de Waldenström et von Willebrand acquis : un ITK de Bruton n'est pas contre-indiqué (SFH 2022)

Maladie de Waldenström et von Willebrand acquis : un ITK de Bruton n'est pas contre-indiqué (SFH 2022)

29/04 - La présence d'un syndrome de von Willebrand acquis chez un patient atteint de maladie de Waldenström ne doit pas contre-indiquer l'utilisation d'un inhibiteur de la tyrosine kinase de Bruton. La réponse est excellente sans majoration du risque hémorragique. Une illustration avec ce cas clinique qui confirme les rares données de la littérature.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: