Congrès  >   ESMO 2023  >  Cancers du sein avancés traités par thérapie ciblée : un programme de support améliore l’adhérence

Cancers du sein avancés traités par thérapie ciblée : un programme de support améliore l’adhérence

Cette étude aborde la question de l’adhérence à une thérapie ciblée par un inhibiteur de CDK4-6 dans le traitement du cancer du sein avancé HR+/HER2-. L’objectif était d’évaluer le bénéfice du programme de support MOATT (MASCC Oral Agent Teaching Tool), sur le taux de persistance, la gestion des effets secondaires et les interruptions de traitements non planifiées par rapport à des soins de support standard. Les résultats présentés par le Dr M. Welslau (Allemagne)..

Dans le cancer du sein avancé RH+/HER2-, les inhibiteurs de CDK4-6 sont maintenant validés en association avec une hormonothérapie dans les études MONALESSA, PALOMA, MONARCH pour leur effet d'allongement de la survie sans progression et de la survie totale. Mais il reste toujours la question des effets secondaires et d'une perte d'adhérence qui compromet le pronostic. En pratique, les effets indésirables sont des toxicités hématologiques (neutropénies), hépatiques, un allongement du QT, des diarrhées, nausées, vomissements, fatigues, etc... entraînant jusqu'à 20% d'arrêts de traitements dans l'étude MONARCH-3. Quel est l'impact d'un programme d'accompagnement des patientes ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: