Médical  >  La crise cardiaque « silencieuse » serait liée au risque d’AVC ultérieur chez les personnes âgées

La crise cardiaque « silencieuse » serait liée au risque d’AVC ultérieur chez les personnes âgées

NEW YORK 29/03 - Les personnes âgées qui subissent un infarctus du myocarde (IM) « silencieux » sans aucun symptôme clinique courent un risque accru de subir un AVC ischémique, selon une nouvelle recherche.

L'IM silencieux fait référence à l'ECG ou à l'imagerie cardiaque portant des preuves d'IM sans reconnaissance clinique de l'événement, a expliqué le Dr. Alexander Merkler du Weill Cornell Medicine, à New York, dans une présentation à l'American Stroke Association International Stroke Conference (ISC) 2021.

« Semblable à un AVC silencieux, un IM silencieux est courant, sinon plus fréquent que l'IM avec écrasement thoracique cliniquement apparent. Des études antérieures ont montré que l'IM silencieux n'est pas bénin. L'IM silencieux augmente le risque d'IM cliniquement apparent, d'insuffisance cardiaque et de décès, mais est-ce qu'il augmente le risque d'AVC ? C'est la question à laquelle nous avons tenté de répondre, » a déclaré le Dr. Merkler.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: