Médical  >  Un antidiabétique très répandu lié au risque de malformations congénitales - étude

Un antidiabétique très répandu lié au risque de malformations congénitales - étude

29/03 - L'un des médicaments contre le diabète les plus prescrits au monde pourrait être lié à des malformations congénitales majeures chez les patients de sexe masculin qui le prenaient avant la conception, selon une nouvelle étude danoise publiée lundi.

La metformine, parmi les traitements les plus courants et souvent initialement prescrits pour le diabète de type 2, était associée à un risque 1,4 fois plus élevé de malformations congénitales chez les garçons dont les pères prenaient le médicament par rapport à ceux nés de pères qui ne le prenaient pas, selon des chercheurs de l'Université du Danemark du Sud et de l'Université de Stanford aux États-Unis.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: