Médical  >  Le changement climatique exige une endoscopie « verte »

Le changement climatique exige une endoscopie « verte »

07/09 - Le changement climatique est une menace mondiale et il présente un double problème pour les soins de santé : Le système doit faire face aux menaces pour la santé qui peuvent être causées ou exacerbées par le changement climatique, tout en minimisant son impact environnemental, selon les auteurs d'un article dans Techniques and Innovations in Gastrointestinal Endoscopy.

En raison de la fréquence à laquelle elle est effectuée, l'endoscopie peut avoir l'un des impacts environnementaux les plus élevés parmi toutes les procédures de soins de santé. Les déchets produits par endoscopie sont la troisième source la plus importante dans un hôpital type, équivalent à la combustion annuelle de 39 millions de livres de charbon ou de 13.500 tonnes de plastique. Cela fait de l'endoscopie un objectif clé pour réduire l'empreinte environnementale des soins de santé, selon les auteurs, qui étaient dirigés par Rosemary Haddock, MBChB, MRCP, du Ninewells Hospital de Dundee, en Écosse.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: