Médical  >  Covid-19 - Plusieurs raisons à la mort de 12 résidents vaccinés d'un home à Nivelles

Covid-19 - Plusieurs raisons à la mort de 12 résidents vaccinés d'un home à Nivelles

BRUXELLES 29/07 - Une série de facteurs défavorables permet d'expliquer que 12 résidents d'une maison de repos à Nivelles ont succombé fin mai au coronavirus alors qu'ils étaient vaccinés, selon les conclusions du comité scientifique mis en place pour enquêter sur ces décès, relayées par la RTBF jeudi soir.

La moitié des résidents du home "Nos Tayons" à Nivelles avait contracté le Covid-19 fin mai et 12 d'entre eux n'avaient pas survécu. 

Un comité scientifique avait été chargé d'expliquer leur décès alors qu'ils avaient été vaccinés. Selon les scientifiques, plusieurs facteurs défavorables sont intervenus.

Plusieurs explications

Le premier est lié au site, une maison de repos qui est un lieu de propagation facile pour le virus. L'infection au Covid-19 l'était en outre par les variants alpha (anglais) et delta (indien), plus contagieux que la souche initiale.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: