Médical  >  Aaron T. Beck, père de la thérapie cognitive, est mort à 100 ans

Aaron T. Beck, père de la thérapie cognitive, est mort à 100 ans

WASHINGTON 01/11 La thérapie cognitive, développée à partir des années 1960, a révolutionné la psychiatrie.

Pour sa fille Judith Beck, "Mon père a dédié sa vie au développement et aux tests de traitements pour améliorer la vie d'innombrables personnes dans le monde qui font face à des problèmes de santé. Il a réellement transformé le champ de la santé mentale."  Contrairement à la psychanalyse née des travaux de Sigmund Freud, qui fait la part belle au rôle de l'inconscient et encourage les patients à raconter leurs souvenirs, la thérapie cognitive s'ancre dans le présent.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: