Actualités  >  En France, le pass sanitaire fait craindre une "double peine" pour les plus pauvres

En France, le pass sanitaire fait craindre une "double peine" pour les plus pauvres

PARIS 04/08 - L'extension du pass sanitaire en France fait craindre à de nombreux acteurs sociaux qu'elle "exclue davantage" les plus démunis, déjà moins vaccinés que le reste de la population.

Responsable du Secours populaire dans le Puy-de-Dôme (centre), Nicole Rouvert a vécu comme un déchirement qu'une famille reste à la porte du bus lors d'une sortie récente dans un parc animalier organisée par l'association caritative. "Ces gens n'ont pas pu venir car ils n'avaient pas de pass."

"Il faut que tout le monde puisse se faire vacciner mais il faut faire plus de pédagogie et ne pas infliger une double peine à des personnes qui déjà se privent de tout", confie-t-elle.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: