Actualités  >  Ariane Bazan, experte dans l'affaire Tine Nys, s'exprime sur l'euthanasie pour souffrance psychique

Ariane Bazan, experte dans l'affaire Tine Nys, s'exprime sur l'euthanasie pour souffrance psychique

Opinion

BRUXELLES 10/02 - Les avocats de la famille Nys m'ont demandé de témoigner en tant qu'expert concernant le dossier médical de Tine Nys. Dans la foulée de ce procès, de nouveaux témoignages (confidentiels) troublants me sont parvenus. J’aimerais, pour trois groupes de patients vulnérables, tirer la sonnette d’alarme à propos de l'euthanasie en cas de souffrance mentale.

Le premier groupe de patients, ce sont les personnes très jeunes. Il arrive que des jeunes aient des idées et désirs de mort durant plusieurs années avant d'atteindre l'âge adulte. Nous avons reçu un témoignage précis d'un groupe de patients à qui l'on avait demandé, dans un établissement psychiatrique : « Avez-vous songé à l'euthanasie ? » Tous les jeunes, à une exception près, se sont montrés choqués et négatifs. Un membre du groupe était réceptif à la suggestion, mais il devait attendre son dix-huitième anniversaire pour que la procédure puisse commencer et que l'on puisse finalement donner le feu vert pour une euthanasie.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Inscrivez-vous gratuitement

Afin d'accéder à l'info médicale nationale et internationale sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: