Actualités  >  Après la pandémie, gérer les maladies ou préserver la santé ? (opinion)

Après la pandémie, gérer les maladies ou préserver la santé ? (opinion)

Opinion

BRUXELLES 03/05 - La crise sanitaire provoquée par le Covid-19 ralentit très doucement. Même si elle est loin d’être terminée au vu des admissions hospitalières qui peinent à descendre sous les 100 par jour comme le recommande le virologue Marc Van Ranst, il est temps de se pencher sur la future organisation des soins.

La population a bien compris ce qu'elle doit au monde médical hospitalier en ces temps-ci. Elle applaudit tous les soirs les soignants, bien maigre pansement sur une plaie ouverte créée par le gouvernement depuis longtemps.

Par contre, la même population a du mal à comprendre pourquoi, en situation de catastrophe, elle ne peut plus voir ce généraliste en qui elle a toute confiance et qu'on lui a si souvent conseillé de consulter selon la formule : « parlez-en à votre médecin ». Le message actuel : Vous êtes malade ? Surtout n'allez pas voir votre médecin » est digne du surréaliste « ceci n'est pas une pipe » !

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: