Actualités  >  Faut-il retirer les statues du roi Léopold II? Ou se préoccuper enfin d'une politique de santé cohérente ? (opinion)

Faut-il retirer les statues du roi Léopold II? Ou se préoccuper enfin d'une politique de santé cohérente ? (opinion)

Opinion

BRUXELLES 26/06 - La crise du COVID-19 n'est pas encore terminée. Du moins, pour certains d'entre nous. C’est à peine perceptible, au vu des scènes de rue et du comportement du Belge moyen. On garde toujours une certaine distance, on se serre à peine les mains mais pour certains, les masques semblent déjà devenus trop chauds, trop gênants. Même les patients qui viennent au cabinet trouvent cela difficile, ils l’ont laissé dans la voiture, enfin, vous connaissez l'explication...

L'économie doit aussi redémarrer. Le secteur de l'événementiel souhaite se remettre au travail le plus rapidement possible, et la saison de football doit être achevée d'urgence.

J'ai été très heureux d'apprendre que je pouvais aller chercher 200 nouveaux masques chirurgicaux, et éventuellement des lunettes et une blouse, au poste médical de garde. Madame De Block y a alloué plusieurs millions. Elle est probablement allée les chercher dans les subventions pour les postes médicaux de garde (15 d'entre eux semblent ne plus être rentables). Pour le reste, il y a encore des signaux qui montrent que le COVID-19 est toujours dans le pays. Sciensano a révisé les lignes directrices en termes de définition des cas et de contacts à risque. Risque élevé si vous êtes resté dans la même pièce pendant plus de 15 minutes avec un cas avéré, risque faible si c'était moins de 15 minutes. De la science de haut niveau !

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Inscrivez-vous gratuitement

Afin d'accéder à l'info médicale nationale et internationale sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: