Actualités  >  L'approche belge de la crise COVID-19 était-elle vraiment la pire au monde ? Réaction de Maggie De Block

L'approche belge de la crise COVID-19 était-elle vraiment la pire au monde ? Réaction de Maggie De Block

Opinion

BRUXELLES 10/07 - La presse internationale s'est trompée sur la Belgique et le coronavirus. Depuis le pic de la crise en avril, les commentateurs du monde entier ont pointé du doigt le nombre de décès par habitant dans notre pays comme preuve que nous avons mal géré la crise. Récemment, un rapport de l'Economist Intelligence Unit (EIU) a même classé la Belgique au dernier rang des pays de l'OCDE pour la "qualité des réponses politiques à la pandémie". J'ai longuement réfléchi, puis j'ai décidé de remettre les pendules à l'heure.

De Block : "Bien sûr, la Belgique n'a pas été parfaite dans sa réponse à la crise. Bien que nous ayons obtenu suffisamment de respirateurs et d'équipements de protection individuelle pour le personnel hospitalier, nous n'avons pas pu assurer cela pour nos soignants dans les maisons de repos. Comme dans beaucoup d'autres pays, nous comptons donc une forte proportion de personnes âgées parmi nos victimes du COVID-19. Ce sont des tragédies humaines sur lesquelles nous devrons enquêter sérieusement et dont nous devrons tirer les leçons.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: