Actualités  >  COVID-19 et Conseil national de Sécurité à l’approche de la nouvelle année scolaire : aperçu des décisions prises

COVID-19 et Conseil national de Sécurité à l’approche de la nouvelle année scolaire : aperçu des décisions prises

BRUXELLES 20/08 – Le Conseil national de Sécurité s’est à nouveau réuni jeudi afin de discuter des mesures à prendre afin de continuer à endiguer la pandémie de COVID-19, tout en préparant la rentrée scolaire qui approche à grands pas. Et bien que des changements majeurs n'étaient pas à l'ordre du jour, on note tout de même certains assouplissements.

La bulle sociale de 5 personnes reste d'application

Le Conseil National de Sécurité (CNS) a maintenu les restrictions aux rapports sociaux même si quelques assouplissements ont été décidés. Vu la durée de la pandémie, les différentes autorités du pays veulent toutefois sortir du court terme et ont demandé aux experts de plancher sur des règles applicables à long terme.

À la fin juillet, face au regain de l'épidémie en Belgique, le CNS a restreint à 5 personnes la "bulle sociale" de chaque ménage. La règle a suscité la controverse et son respect est loin d'être généralisé. Aux yeux des autorités, il est toutefois prématuré de relâcher les efforts, et ce d'autant plus que la situation sanitaire est à nouveau meilleure. La règle est donc maintenue.

La Première ministre a toutefois veillé à bien en rappeler la portée: chacun peut revoir ses proches sans dépasser le nombre de 10 personnes tout en conservant les distances de sécurité dès lors qu'il ne s'agit pas de gens de sa bulle ou de son foyer. La bulle de 5 personnes comprend le nombre de personnes avec qui un foyer est en contact et avec qui les distances de sécurité ne doivent pas être respectées.

"Notre situation sanitaire n'est ni insignifiante, ni dramatique", a fait remarquer la Première ministre, Sophie Wilmès.

Le taux de reproduction du virus s'établit à 0,9, le nombre d'hospitalisations à 330, loin des 6.000 du mois d'avril. Le nombre de cas d'infection par 100.000 habitants s'établit à 70 sur 14 jours et, par 100 tests, un peu plus de 3 cas positifs sont détectés.

Les différents gouvernements voulaient absolument permettre à la rentrée scolaire d'avoir lieu. L'objectif est atteint, selon Mme Wilmès: "Les efforts permettront une rentrée pour tous".

Assouplissements concernant les cérémonies funéraires, les événements et le shopping

Des assouplissements ont été annoncés pour les cérémonies funéraires, où l'assistance pourra atteindre 50 personnes en respectant les règles en vigueur dans l'Horeca, pour le shopping qui pourra se faire à deux, sans limite de temps, ou pour les spectacles, rencontres sportives, manifestations religieuses ou événements dont l'assistance pourra atteindre 200 personnes à l'intérieur et 400 personnes à l'extérieur moyennant le respect des règles de sécurité.

Gestion de risques à long terme

"Malgré ces assouplissements, nous savons que ce type de restrictions est difficilement tenable à long terme. Nous devons sortir de la gestion de crise pour nous engager fermement dans une dynamique de gestion des risques à long terme", a expliqué Mme Wilmès.

Le Comité d'évaluation fédéral (Celeval) a été chargé de se pencher, avec l'aide de spécialistes -dont des psychologues- sur la façon de "réinventer de manière pérenne" la façon d'entretenir des relations sociales. Il s'agit d'"une priorité", a assuré la Première ministre.

NBA, mc • Belga, MediQuality

Inscrivez-vous gratuitement

Afin d'accéder à l'info médicale nationale et internationale sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: