Actualités  >  1, 2, 3, tests ! (Opinion du Dr Van Renterghem)

1, 2, 3, tests ! (Opinion du Dr Van Renterghem)

Opinion

GAND 26/08 - Qu'on le veuille ou non, l'homme est un animal social. Il ne s’agit pas uniquement d’une considération culturelle ou philosophique mais bien d’une donnée biologique démontrable. Travailler, voyager, se rassembler, accompagner un deuil, rendre visite pour une naissance, aller voir des parents, assister à un concert, à une représentation de théâtre ou de cinéma, prendre un verre dans un café, être en contact avec des étrangers… Tôt ou tard, le système social autonome doit retrouver toute sa place, y compris avec un coronavirus en liberté.

Le scénario idéal serait bien sûr d'avoir un vaccin efficace à 100% et de parvenir à éradiquer le virus, ou un traitement thérapeutique extrêmement efficace qui maintienne en vie, de façon qualitative, y compris les personnes vulnérables. Et le palmarès de l'espèce humaine pour parvenir à un tel résultat est décevant. C'est non seulement un défi technologique mais aussi - et surtout - un défi social. Des infections majeures et bien connues telles que le VIH, la tuberculose, la malaria et même la grippe ne sont toujours pas vaincues, au contraire, et le retour de la rougeole nous apprend combien il est difficile de mettre une société tout entière dans le carcan de la vaccination.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: