Actualités  >  Un patient à risque sur six pas convaincu de l'efficacité du vaccin contre la grippe (Mensura)

Un patient à risque sur six pas convaincu de l'efficacité du vaccin contre la grippe (Mensura)

BRUXELLES 27/08 - Un patient à risque sur six (17%) n'est pas convaincu de l'efficacité du vaccin contre la grippe, pointe jeudi Mensura. Le service externe pour la prévention et la protection au travail encourage dès lors les employeurs à redoubler d'efforts de sensibilisation en vue d'une vaccination des groupes à risque (tels que les plus de 50 ans, les femmes enceintes, les malades chroniques...). Ces personnes seront prioritaires pour la vaccination contre la grippe cette année.

"La vaccination des groupes à risque est extrêmement importante. Une co-occurrence éventuelle de la grippe et du coronavirus augmenterait d'autant plus leur vulnérabilité", insiste Mensura. "En ces temps de coronavirus, la vaccination contre la grippe est d'autant plus essentielle qu'elle peut contribuer à éviter une saturation de notre système de santé et des capacités de tests pour le coronavirus à la fin d'année. Il faut rappeler que les symptômes de la grippe et du COVID-19 sont très similaires. Moins il y aura de personnes se rendant chez leur généraliste pour un diagnostic et un test, mieux cela vaudra."

Sept travailleurs belges sur 10 ne se sont pas fait vacciner lors de la précédente période de grippe saisonnière, ressort-il d'une enquête menée par Mensura auprès de plus de 1.000 répondants courant du mois de juin.

Le service externe rappelle que l'employeur peut jouer un rôle décisif dans la vaccination des travailleurs et le nombre de vaccinations effectives auprès des groupes à risque. "68% des personnes interrogées qui se sont fait vacciner l'année dernière l'ont été dans le cadre de leur entreprise", relève Mensura. "Au contraire, 9% des personnes qui n'ont pas été vaccinées l'année dernière ont expliqué que cela était dû au fait que leur employeur n'avait pas proposé de vaccin."

La campagne de vaccination de fin d'année s'effectuera cette fois en plusieurs phases. Une première phase concernera la vaccination des personnels des soins de santé et des groupes à risque. Ceux qui cohabitent avec une personne de ce groupe cible seront également prioritaires pour une vaccination. La vaccination contre la grippe pourra ensuite être élargie au grand public à partir du 15 novembre.

AUM • Belga

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: