Actualités  >  COVID-19: "Pas de panique mais vigilance accrue", estime le professeur Annemans

COVID-19: "Pas de panique mais vigilance accrue", estime le professeur Annemans

Opinion

BRUXELLES 18/09 - "Il faut oser remettre en question la bulle de cinq, la quarantaine de 14 jours, les masques buccaux dans les écoles et à l'extérieur", souligne le professeur Annemans, économiste de la santé, dans une émission télévisée sur les chaînes flamandes.

"N'avons-nous pas déraillé depuis un certain temps ? Ne sommes-nous pas trop aveuglés par ce virus ? Il y a de la panique ici et là, de l'exagération, de la désinformation et des enchérissements. Les chiffres sont pris hors contexte, nous les gobons la plupart du temps et ne posons pratiquement aucune question sur le pourquoi et sur les effets néfastes de certaines mesures. Comme nous le savons, le virus entraîne souvent une perte d'odorat et de goût. Mais ce n'est pas pour autant que la façon dont nous traitons ce problème doit devenir un fiasco nauséabond ou un spectacle insipide.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: