Actualités  >  S'ériger en donneur de leçons est contre-productif (interview d'un membre du Celeval)

S'ériger en donneur de leçons est contre-productif (interview d'un membre du Celeval)

Opinion

BRUXELLES 21/09 - Quelle est la bonne approche en matière de coronavirus ? Cela fait des semaines que cette question échauffe les esprits. La Professeure de psychologie clinique Arian Bazan, nouveau membre du Celeval reformé, tente de ramener le calme : « Un débat pointu répand l'engagement et la vitalité. Utilisons cette énergie pour parvenir à une réalité partagée ».

Le Celeval conseille le Conseil national de Sécurité sur la politique à suivre en matière de coronavirus. Jusqu'à récemment, ce conseil était principalement composé d'experts en sciences exactes. Son élargissement avec des spécialistes des sciences sociales devrait aider le Gouvernement à passer d'une gestion de crise aiguë à une vision à long terme sur la manière dont nous pouvons vivre ensemble avec le virus.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: