Actualités  >  « Réveillez-vous, paresseux ! » (Opinion)

« Réveillez-vous, paresseux ! » (Opinion)

Opinion

BRUXELLES 29/09 - Si nous devons lire, écouter et apprécier les chamailleries de nos experts belges en matière de santé ou les discussions sans fin avec et de la part des autorités politiques dans les médias surchauffés, alors toute logique et toute raison s’évaporent dans l’approche de cette crise sanitaire en Belgique.

On se réfugie dans des exemples d'autres pays de l'UE : le code de couleur de l'Irlande pour phaser les mesures, la communication limpide de chefs de gouvernement d'autres pays comme l'Allemagne, etc. Mais le nombre de contaminations, le degré de contamination et le nombre d'hospitalisations n'augmentent pas uniquement en Belgique.

Le virus est le même partout, la prévention secondaire et la thérapie devraient également être uniformes.

La conclusion est claire : pour obtenir des résultats, la lutte contre cette pandémie devra être organisée à un niveau supérieur.

Il y a des rumeurs selon lesquelles la santé publique ne serait pas une compétence de l'Europe. Rien n'est moins vrai.

Je cite, d'après le site officiel de l'Union européenne sous la rubrique « Santé »...

Synthèses de la législation de l'UE sur la santé : « La politique de l'UE en matière de santé cherche en priorité à protéger et améliorer la santé, à garantir à tous les Européens un accès égal à des soins de santé modernes et efficaces et À coordonner les rÉponses À toute menace sanitaire grave pesant sur plusieurs pays de l'UE ».

Je suppose que la pandémie de coronavirus peut y être cataloguée...

Le Parlement européen compte environ 7.500 employés, la Commission européenne quelque 32.000 et le Conseil de l'Europe 3.500.

La contribution belge à l'Europe représente environ 1% de notre revenu national brut, soit 3,6 milliards d'euros. Les 26 autres États membres versent également chaque année ce 1%.

Dès lors, en termes de main-d'œuvre et de moyens financiers, il y a probablement assez de ressources pour faire ce qui est stipulé dans les statuts : COORDONNER AU NIVEAU EUROPÉEN LES MESURES CONCERNANT CETTE CRISE !

Hormis quelques vagues recommandations et avertissements, le Conseil, la Commission, le Parlement et surtout le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) sont loin d'être à la hauteur.

Après la débâcle européenne en matière de migrations, dont les discussions traînent depuis des années, voici le nouveau dossier de la honte :  l'approche et la COORDINATION (telle que définie dans les statuts) par l'Europe de la crise du Covid-19. L'inertie, le manque de responsabilité et la lenteur des institutions européennes se manifestent une fois de plus !

Ç'aurait pourtant été une bonne occasion de polir le blason déjà tellement endommagé de nos institutions européennes...

Où se trouve l'Europe dans la coordination de cette crise du coronavirus ?

Où se trouve l'Europe tout court ?

A propos de l'auteur

Dr W. Praet
Docteur en médecine (1986)
Spécialiste en médecine physique et réadaptation (1991)
Spécialiste en médecine du sport (1991)
 

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux. 

 

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Dr. Wim Praet • MediQuality

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: