Actualités  >  J’ai félicité mon père de 88, une boule dans la gorge : « Tu fais plus fort que Trump ! » (2e partie)

J’ai félicité mon père de 88, une boule dans la gorge : « Tu fais plus fort que Trump ! » (2e partie)

Opinion

BRUXELLES 29/10 - Dans le premier volet de cette carte blanche, vous avez pu lire comment mon père de 88 ans a « battu » Donald Trump dans la lutte contre le Sars-CoV-2. J’y ai également évoqué une série d’articles qui ont servi de base au traitement que je lui ai dispensé.

Ci-dessous, je m'attarderai de manière plus approfondie sur les traitements préventifs potentiels qui pourraient contribuer, dans l'attente d'un vaccin sûr et efficace, à empêcher le virus de démantibuler encore un peu plus tous les aspects de notre société.

Pourquoi l'ambroxol est-il un bon traitement préventif ?

Une étude in vitro robuste a démontré que l'ambroxol est capable d'une part de compliquer l'interaction entre la protéine Spike du Sars-CoV-2 et le récepteur ACE2 humain et d'autre part d'induire l'autophagie. Des essais cliniques sont actuellement en cours, mais au vu de la gravité de la situation actuelle, il faut parfois oser prendre un risque calculé – c'est d'ailleurs aussi ce que l'on fait avec les programmes de vaccination.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: