Actualités  >  Un réanimateur sacrifié: témoignage du Dr Pascal Sacré

Un réanimateur sacrifié: témoignage du Dr Pascal Sacré

Opinion

BRUXELLES 07/12 - Le Dr Pascal Sacré était intensiviste au Grand Hôpital de Charleroi, site de Gilly. Le 20 octobre, il a été licencié pour « faute grave » en rapport avec l’expression de ses opinions sur « la gestion de la crise sanitaire ».

Les faits

Médecin diplômé de l'Université de Liège en 1995, j'ai travaillé deux ans dans le service du professeur Thierry Sottiaux à Gosselies comme assistant libre. J'y ai découvert ma passion pour le métier de réanimateur.

J'ai débuté la formation d'anesthésiste-réanimateur en 1997 à Liège, puis sillonné les réanimations de Wallonie, terminant certifié en soins intensifs en 2003 (Professeurs Maurice Lamy et Pierre Damas).

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: