Actualités  >  COVID-19: L'Agence européenne des médicaments se réunit pour examiner le vaccin Pfizer/BioNtech

COVID-19: L'Agence européenne des médicaments se réunit pour examiner le vaccin Pfizer/BioNtech

BRUXELLES 21/12 - L'Agence européenne des médicaments (AEM) se réunit ce lundi pour évaluer le vaccin BNT162b2 développé par les firmes BioNTech et Pfizer. L'objectif est d'examiner les informations supplémentaires reçues et de conclure "si possible" l'évaluation, ouvrant la voie à l'autorisation d'un premier vaccin contre le coronavirus dans l'Union européenne.

Le Comité des médicaments à usage humain de l'AEM "conclura son évaluation le plus tôt possible et seulement lorsque les données sur la qualité, la sécurité et l'efficacité du vaccin seront suffisamment solides et complètes pour déterminer si les avantages du vaccin l'emportent sur ses risques", avait souligné l'institution basée à Amsterdam la semaine dernière.

Une autre réunion extraordinaire est prévue le 29 décembre pour conclure l'évaluation du vaccin anti-Covid-19. Elle sera maintenue "si nécessaire".

Une fois que le Comité des médicaments aura recommandé une autorisation, ce sera au tour de la Commission européenne d'accorder "dans les jours qui suivent" une autorisation de mise sur le marché valable dans tous les États membres de l'UE et de l'Espace économique européen.

L'objectif est de débuter des campagnes de vaccination dès la fin décembre dans les 27 pays de l'UE.

L'Union européenne a commandé quelque 300 millions de doses à Pfizer et BioNtech. Les firmes partenaires en ont promis 5 millions à la Belgique, dont 10.000 devraient arriver avant la fin de l'année. C'est d'ailleurs chez nous, sur le site de Pfizer à Puurs, que sera produit l'essentiel des doses destinées au marché européen. Un test grandeur nature, globalement réussi, a été mené jeudi aux quatre coins du pays concernant l'acheminement et la distribution des vaccins depuis l'usine belge.

Le vaccin Pfizer/BioNtech a déjà été autorisé aux Etats-Unis et en Suisse, notamment. La campagne de vaccination a démarré lundi dernier outre-atlantique et le pays a également autorisé un 2e vaccin, celui de Moderna.

Ce dernier sera examiné par l'Agence européenne des médicaments le 6 janvier.

Outre les vaccins Pfizer/BioNtech et Moderna, ceux des laboratoires Janssen/J&J, Sanofi-GSK ou encore AstraZeneca sont en cours de développement.

DOM • Belga

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: