Actualités  >  Le temple assiégé (Dr Otte)

Le temple assiégé (Dr Otte)

Opinion

BRUXELLES 12/01 - Un (presque) ex-président qui ne digère pas sa défaite électorale lance, dans sa frustration narcissique, un appel à ses partisans et les incite à prendre d'assaut, en meute, les institutions démocratiques. Une foule qui n'a besoin que d'un seul discours incendiaire pour semer le chaos et piller en toute impunité le Capitole, cœur de la démocratie institutionnelle des États-Unis. En découvrant ces terribles scènes de violence et de destruction, aussi primitives qu’insensées, on s'imaginerait presque dans un film relatant la prise de la Bastille. Mais il s’agit, hélas, d'une affligeante actualité.

Auteur en verklaringen
Auteur en verklaringen

Une épée dans le cœur de la démocratie ?

Emmenée par un personnage simiesque, à peine vêtu d'une peau de bison et coiffé de cornes assorties là où aurait dû se trouver un cerveau, nous avons vu une foule hurlante, agitée, parfois en attirail paramilitaire, acclamer l'orateur avant de se ruer frénétiquement sur les murs du Capitole, s'attaquant, en hordes, aux portes et fenêtres à l'aide d'extincteurs. Il s'en est suivi un tsunami de destruction et de pillage. Il ne s'agissait pas de fanatiques de l'EI tentant de détruire les symboles de notre société occidentale mais de citoyens américains, poignardant le cœur de leur propre démocratie par une tromperie totalement ahurissante.  

La presse en bouc émissaire

Mais les choses ont également mal tourné hors des murs et là, c'était au tour de la presse. Les journalistes ont vu leur équipement audiovisuel extrêmement coûteux (caméras, matériel d'éclairage et d'enregistrement) réduit en miettes et piétiné par les bottines des vandales en liberté. Parce que oui, la presse est du mauvais côté, n'est-ce pas ?  Les journalistes ne croient pas que les élections ont été volées à notre président Trump qui les a en fait remportées à une large majorité, ils refusent de mentionner qu'il y a eu une fraude massive, qu'il existe une conspiration démocratique secrète et profonde pour asservir le bon citoyen américain. Pire encore, Monsieur, que des enfants innocents sont abusés et assassinés dans des rituels sataniques, par des réseaux pédophiles de politiciens démocratiques corrompus.

La presse refuse de dire la vérité, elle répand de fausses informations et ridiculise notre chef bien-aimé. La presse devient donc notre ennemi et les ennemis, nous ne leur parlons pas mais nous les réduisons en bouillie, en l'honneur et à la gloire de notre grand chef, le président T.

Un complot nommé « État profond »

C'est du moins ce dont sont convaincus certains partisans fanatiques de Trump. Une conspiration de gauche composée d'administrateurs, d'intellectuels, de capitalistes et de Juifs qui veulent les réduire en esclavage et contre lesquels ils mèneront la guerre sainte dans une succession de grandes phases telles que « La Tempête » (arrêter les dirigeants de l'État profond – ou « Deep State » et partager leurs biens avec la population »), la « Grande Purge » (« Draining de swamp ») - on peut imaginer ce qu'ils entendent par là - suivie enfin du « Grand Réveil ». 

Et l'Amérique sera alors à nouveau « Grande ». Leurs intenses machines de propagande sur les réseaux sociaux ainsi que sur de nombreux sites web et blogs obscurs semblent infatigables dans la diffusion d'allégations vagues, de fausses insinuations, de menaces personnelles et de soupçons. Quiconque, en tant qu'individu logique, penserait qu'une telle folie néo-fasciste politico-religieuse primitive n'a aucune chance de succès, doit reconsidérer son point de vue et le confronter à l'histoire de l'entre-deux-guerres. Car en 1938 également, un tel singe hurlant, fanatique, débitait bruyamment une folie provocatrice. Nous en connaissons le résultat.

Le complot est-il innocent ?

La pensée complotiste est peut-être propre à l'être humain et les croyances à toutes sortes de théories conspirationnistes farfelues sont sans doute aussi vieilles que le monde. Souvent, leurs raisonnements tortueux et leurs montages paranoïaques sont rejetés comme allant du bizarre à la pure folie.  Malheureusement, le bizarre n'est pas toujours inoffensif.

D'un point de vue sociétal, c'est comme un mélange de charbon de bois, de salpêtre et de soufre. Une étincelle, une mèche allumée par le discours incendiaire d'un narcissique peut suffire à provoquer une détonation soudaine.

Les images du Capitole et, à l'époque, du Reichstag en flammes sont des témoignages historiques importants qui nous rappellent le danger de telles combinaisons.

Pour mieux comprendre l'anatomie d'une théorie du complot, nous vous proposons de consulter le site internet de Skepp (voir références ci-dessous).

Références

Comment reconnaître une théorie du complot ?

https://skepp.be/nl/buitenaards-leven-complotten/samenzweringstheorie%C3%ABn-ontmaskeren (en néerlandais)

et, de façon plus élaborée encore :

https://ec.europa.eu/info/live-work-travel-eu/coronavirus-response/fighting-disinformation/identifying-conspiracy-theories_fr

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Dr. G. Otte • MediQuality

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: