Actualités  >  Gestion de la crise Covid-19 : cinq questions qui surfent entre le tabou et la manipulation

Gestion de la crise Covid-19 : cinq questions qui surfent entre le tabou et la manipulation

Opinion

BRUXELLES 13/01 - Comme l’a si bien écrit Yascha Monk Professeur à Harvard, notre démocratie est en danger. Les derniers événements à Washington n’en sont qu’un des prémices.

Bien entendu d'aucuns se réjouissent de la censure opérée par Mark Zuckerberg sur le Président des Etats-Unis en exercice. Mais cette censure est-elle en réalité légale ? Qui a décidé de fermer le compte Facebook d'un chercheur issu de l'ULB qui présentait les statistiques épidémiologiques du COVID-19 [1] différemment ?

Bien entendu, on peut lire des âneries et des thèses non démontrées sur les réseaux sociaux. Bien entendu, la communication de « fake news » peut devenir virale.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: