Actualités  >  Vaccination des généralistes, entre doutes et bégaiements

Vaccination des généralistes, entre doutes et bégaiements

Opinion

BRUXELLES 22/02 - Le Dr L. est généraliste. Il vient d’être invité à se faire vacciner. Toutes les questions qu’il se pose depuis de nombreux mois défilent dans sa tête. Confidences sur un coin de table.

Nous l'appellerons Alain, mais toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. Alain n'a pas trop envie que ses confrères le lisent. Alain est généraliste, et samedi dernier, pour la première fois, il a reçu un courrier d'Yvon Englert: un courriel de l'AVIQ Soins Ambulatoires lui signalant qu'il était l'un des heureux élus qui seraient invités pour leur propre vaccination, au centre pilote pour la Région Wallonne, dans le cadre du démarrage de la phase de vaccination des professionnels de la 1e ligne. Alain note VACCIN en grand dans son agenda pour mercredi. Et il attend le 2e courriel annoncé pour lundi.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: