Actualités  >  La deuxième injection Pfizer peut attendre jusqu'à 35 jours : le rythme de la vaccination peut enfin accélérer

La deuxième injection Pfizer peut attendre jusqu'à 35 jours : le rythme de la vaccination peut enfin accélérer

BRUXELLES 10/03 - La Conférence Interministérielle de Santé Publique (CIM) s'est réunie à nouveau aujourd'hui pour traiter de la pandémie de COVID-19. Voici les décisions importantes qui ont été prises.

Comorbidités

Le 3 février, la CIM, sur avis du Conseil Supérieur de la Santé et de la Task Force sur la vaccination, a déjà déterminé la liste des groupes à risque qui pourront recevoir leur vaccin en priorité lors de la phase 1B de la campagne. Tout est actuellement mis en œuvre pour que cette phase soit opérationnelle dès le 2 avril. Les accords avec les mutuelles ont été conclus, les logiciels des médecins généralistes sont prêts et les aspects techniques et juridiques sont en cours de finalisation. Ainsi, ces patients qui présentent un risque accru de maladie grave, d'hospitalisation ou même de décès seront plus rapidement protégés. La CIM met ainsi en œuvre une politique fondée sur des données cliniques et scientifiques solides et répond aux demandes de nombreuses associations de patients.

35 jours entre la première et la deuxième dose du vaccin Pfizer/BioNTech

Le Conseil Supérieur de la Santé avait déjà recommandé 35 jours (maximum) entre la première et la deuxième dose du vaccin Pfizer/BioNTech (au lieu de 21 jours). Les analyses de l'AFMPS et de l'European Medicines Agency ont montré que cela ne pose pas non plus de problèmes juridiques. La CIM a donc accepté la proposition de la Task Force de fournir ce timeline pour ce vaccin. Cela permettra de disposer de vaccins supplémentaires de manière ponctuelle et d'accélérer une fois de plus la campagne de vaccination.

Ce communiqué de presse a été rédigé au nom des Ministres qui forment ensemble la Conférence interministérielle Santé publique et Pedro Facon, le Commissariat Corona du Gouvernement.

Conférence Interministérielle Santé Publique et Commissariat Corona au Gouvernement

Inscrivez-vous gratuitement

Afin d'accéder à l'info médicale nationale et internationale sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: