Actualités  >  COVID-19: Les experts en santé mentale "plus que réservés voire négatifs" sur le passeport vaccinal

COVID-19: Les experts en santé mentale "plus que réservés voire négatifs" sur le passeport vaccinal

BRUXELLES 12/03 - Plusieurs experts en santé mentale, réunis au sein du groupe d'experts "Psychologie et Corona" ont une position "plus que réservée voire négative" concernant la possibilité de mettre en place un passeport vaccinal, a fait savoir vendredi Vincent Yzerbyt, professeur ordinaire en psychologie sociale à UCLouvain, devant la commission spéciale Covid de la Chambre.

La question de mettre en place un passeport vaccinal pour pouvoir voyager ou assister à certains événements fait débat depuis quelques semaines. Selon le Pr. Yzerbyt, les experts en santé mentale se montrent très réservés à propos de cette approche.

"C'est un sujet qui divise la population", a-t-il observé sur base du "baromètre de la motivation", un sondage mené depuis le début de la pandémie en collaboration avec l'UGent et l'ULB. Selon lui, il ne faut pas avancer sur cette question avant d'avoir un taux de population vaccinée suffisant.

Ce débat provoque "un état de stress accru et pose de sérieuses questions juridiques, éthiques et sociales, singulièrement chez les jeunes, qui savent qu'ils seront vaccinés en dernier."

Selon les premiers résultats d'une nouvelle enquête de ce baromètre concernant l'adhésion au vaccin, M. Yzerbyt constate des chiffres stables et toujours minoritaires à propos de la sensibilité de la population aux thèses complotistes ou anti-vaccins. "Laissez vacciner les gens motivés !", a-t-il exhorté. "Les gens motivés vont en entraîner d'autres".

Le groupe d'experts "Psychologie et Corona" réunit des psychologues chercheurs et de terrain du nord comme du sud du pays.

TOB • Belga

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: