Actualités  >  L’ABSyM soutient les médecins spécialistes en formation dans leur lutte pour un meilleur statut social

L’ABSyM soutient les médecins spécialistes en formation dans leur lutte pour un meilleur statut social

BRUXELLES 23/04 - La proposition d’un contrat de formation central pour les médecins spécialistes en formation (MSF) défendue cette semaine par les fédérations hospitalières a été accueillie sans trop de compréhension mais avec amertume par les deux associations de candidats spécialistes, le CIMACS et le VASO. L’ABSyM soutient ses jeunes collègues. La proposition des fédérations hospitalières est inacceptable et frôle même la provocation.

Ce mardi 20 avril, les fédérations hospitalières ont présenté leur proposition d'accord standard pour tous les MSF à la Commission paritaire nationale médecins-hôpitaux. Les représentants du CIMACS et du VASO, respectivement les associations francophone et flamande des candidats spécialistes, qui ont assisté à la réunion en tant qu'observateurs, en sont ressortis très déçus. Ils rejettent le projet de convention collective de travail (CCT) comme base de négociations pour un nouveau statut social.
 
Le projet d'accord représente un pas en arrière pour les MSF. En cas de maladie, ils toucheraient dès le premier jour une allocation de la mutuelle. Le nombre de jours fériés est inférieur à ce à quoi ils ont actuellement droit. La proposition des fédérations hospitalières ne fait en outre aucune distinction entre gardes rappelables, heures dormantes ou autres services de garde. Les heures supplémentaires sont rémunérées à 110 % pour ceux qui prestent plus de 60 heures par semaine. Et ainsi de suite.
 
Le projet d'accord ne prévoit pas de distinction claire entre les rôles d'employeur et de formateur pour lesquels les MSF font pression depuis déjà un certain temps. Le CIMACS et le VASO ne comptent plus les raisons de rejeter cette proposition provocatrice. L'ABSyM les soutient à 100%.
 
 
Dr Philippe Devos
Président de l'ABSyM

Communiqué de presse ABSyM

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: