Actualités  >  Pharmaciens : Comment facturer les autotests COVID-19 délivrés aux personnes BIM ?

Pharmaciens : Comment facturer les autotests COVID-19 délivrés aux personnes BIM ?

BRUXELLES 03/05 - Depuis le 8 avril 2021, l'INAMI intervient dans le prix de certains autotests délivrés en pharmacie publique aux personnes bénéficiaires de l’intervention majorée (BIM). En tant que pharmacien, facturez alors ces autotests en tiers payant.

En tant que pharmacien, vous devez vérifier l'identité de la personne et le fait qu'elle soit bien bénéficiaire de notre intervention majorée. Puis, il faut vous assurer qu'elle ait donné son consentement pour partager l'information relative à la délivrance d'autotests via son Dossier Pharmaceutique Partagé. Et pour finir, enregistrer dans ce dossier les autotests que vous lui avez délivrés.

Pour savoir quel autotest délivrer dans ce cadre : cet autotest doit figurer sur la liste des autotests COVID-19 remboursables en ce moment

Vous pouvez facturer :

  • 2 autotests maximum par personne, par semaine.
  • 4 autotests maximum par personne, par délivrance, donc pour une période de 14 jours.

Facturez l'autotest directement en tiers payant pour un montant de 7 euros maximum, en utilisant le pseudocode 751973.

Ce montant correspond à :

  • 4,5 euros maximum, en compensation du prix d'achat de l'autotest
  • 0,5 euro maximum, en compensation pour la marge pour les grossistes et les grossistes répartiteurs
  • 2 euros maximum, pour votre honoraire de délivrance.

La personne BIM vous paie quant à elle une part personnelle de 1 euro par autotest.

Plus d'infos sur le site de l'INAMI.

RIZIV-INAMI

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: