Actualités  >  Accord budgétaire : « La montagne a accouché d'une souris »

Accord budgétaire : « La montagne a accouché d'une souris »

Opinion

BRUXELLES 13/10 - La décision est prise. Le certificat médical va être supprimé. Dans les médias, on vend cette mesure comme si elle allait enfin réduire l’énorme charge de travail des médecins généralistes.

On discute depuis longtemps du sens ou du non-sens des certificats médicaux. Dans certains pays nordiques comme la Norvège mais aussi aux Pays-Bas, ce phénomène du certificat médical n'existe même pas. Là, tout est réglé entre l'employé et l'employeur, et avec les médecins du travail.

Dans les médias, on vend cette mesure comme si elle allait réduire l'énorme charge de travail des médecins généralistes. On peut sérieusement douter que ce soit le cas. À en juger par le nombre de certificats médicaux rédigés en une journée, il ne semble pas que la charge de travail sera sérieusement réduite pour des généralistes déjà débordés et de plus en plus rares.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: