Actualités  >  Quand des confrères détournent les DMG et pénalisent des patients

Quand des confrères détournent les DMG et pénalisent des patients

Opinion

BRUXELLES 26/10 - Depuis l'instauration du dossier médical global, il se trouve des médecins indélicats pour jouer aux pirates et s'attribuer, ni vu ni connu, les DMG de confrères que les patients avaient choisis.

Le système du dossier médical global a été créé pour favoriser la cohérence des soins, avec le potentiel de limiter le tourisme médical ainsi que les coûts liés à des examens inutilement réalisés en doublon, tout en servant de point d'appui pour la mise en route d'un trajet de soins. Le DMG réclame donc (un peu) plus de travail administratif du médecin généraliste, qui obtient pour cela une rémunération idoine. Problème : depuis le début du système, il se trouve des médecins indélicats pour jouer aux pirates et s'attribuer, ni vu ni connu, les DMG de confrères que les patients avaient choisis comme médecins traitants attitrés.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: