Actualités  >  Obligation vaccinale et droits fondamentaux : interview d'un épidémiologiste

Obligation vaccinale et droits fondamentaux : interview d'un épidémiologiste

BRUXELLES 30/11 - Luc Bonneux, médecin et épidémiologiste : « Je ne vaccinerai jamais quelqu’un qui ne le souhaite vraiment pas. Notre code de déontologie médicale est d’ailleurs très clair à ce sujet. »

L'obligation de vaccination décrétée récemment en Autriche suscite un vif débat, y compris chez nous. Faut-il obliger tout un chacun à se faire immuniser ? Luc Bonneux, épidémiologiste, médecin de famille et leader d'opinion, est radicalement contre. « Dans la médecine classique, on ne peut jamais traiter une personne contre son gré. Seul un juge peut imposer la réalisation d'actes de soins sous la contrainte, par exemple sous la forme d'une collocation. Un médecin qui administre des médicaments de force ou place un patient en isolement devra être en mesure d'invoquer des arguments solides pour motiver et justifier ses actes. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: