Actualités  >  « Rupture de confiance totale » avec le politique : la réaction de certains experts après le Codeco

« Rupture de confiance totale » avec le politique : la réaction de certains experts après le Codeco

BRUXELLES 23/12 - Pour l'épidémiologiste Marius Gilbert, la « rupture de confiance » avec le politique est totale. Et pour le virologue Marc Van Ranst, « Quand on voit que les marchés de Noël restent ouverts, on peut se dire que le vin chaud a gagné sur la culture. » Le virologue Steven Van Gucht est également surpris par les décisions du Codeco « la fermeture du monde culturel n’était qu’un plan B ».

L'épidémiologiste Marius Gilbert (ULB) a vivement exprimé jeudi son incompréhension et sa colère face au "marchandage politique" intervenu, selon lui, mercredi au sein du comité de concertation qui a décidé de refermer le secteur culturel.

Interrogé sur les ondes de la Première, le scientifique a violemment rejeté cette décision qui n'était même pas réclamée par les experts scientifiques du GEMS, a-t-il pointé. "La rupture confiance (avec le politique), elle est totale et elle intervient à un moment où l'on en a le plus besoin !", a lâché M. Gilbert, la gorge nouée par l'émotion. "Je pense qu'ils (les politiques, ndlr) ne se rendent pas compte que ce marchandage politique est occupé à avoir un effet délétère sur la cohésion sociale".

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Inscrivez-vous gratuitement

Afin d'accéder à l'info médicale nationale et internationale sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: