Actualités  >  Se faire tester : quand, comment, où ? (Nouvelles règles à partir du 10 janvier)

Se faire tester : quand, comment, où ? (Nouvelles règles à partir du 10 janvier)

BRUXELLES 10/01 - Les changements les plus récents en matière de testing et de quarantaine sont affichés sur le site de Sciensano. Le commissariat corona propose également une série de nouvelles aides visuelles dans le cadre du testing et des voyages.

Voici les changements les plus récents (source : Sciensano)
  • Il n'y a AUCUNE exception à la quarantaine pour les enfants de moins de 12 ans qui sont des contacts à haut risque après une exposition domestique. Ils ne sont donc PAS autorisés à aller à l'école ou à la crèches (décision de la CIM modifiée le 8/01/2022).
  • La durée de l'isolement pour une personne avec COVID-19 est réduite à 7 jours + 3 jours de mesures de protection. Les contacts asymptomatiques à haut risque ne sont plus testés. Les règles de quarantaine sont déterminées par le statut vaccinal avec une distinction entre 3 groupes (entièrement vacciné, partiellement vacciné ou non vacciné). Le seuil pour la procédure du "emergency brake" dans l'enseignement est à nouveau augmenté à 4 cas en 1 semaine dans une classe, et la classe n'est fermée que 5 jours (au lieu de 7) (10/01/2022).
  • Le seuil pour la procédure du "emergency brake" a encore été abaissé à deux cas en une semaine dans une classe. (6/12/2021)
  • Les contacts à haut risque vaccinés ne seront temporairement testés avec PCR qu'une seule fois, entre jour 3 et jour 6 après le contact à risque (de préférence jour 5). En attente du résultat une quarantaine s'applique. (02/12/2021 - les changements techniques sont en cours)
  • La procédure du "emergency brake" dans le secteur de l'éducation, c'est à dire quarantaine pour toute la classe pendant minimum 7 jours, s'applique maintenant à partir de 3 cas.  (02/12/2021)
  • Si cela est strictement nécessaire pour la continuité des soins, le personnel de soins vacciné et asymptomatique peut, sous certaines conditions, continuer à travailler après un contact à haut risque, en attendant le premier résultat négatif du test (03/11/2021). 
  • Les personnes voyageant en Belgique (résidents de retour et voyageurs étrangers arrivant) peuvent également être testées avec un test antigénique au lieu d'un test PCR. (01/11/2021)
  • Les enfants qui ont été classés comme contacts à haut risque après une exposition en crèchematernelleprimaire et situations similaires peuvent désormais sortir de quarantaine après un premier test négatif. Un deuxième test au 7ième jour après la dernière exposition reste nécessaire. Les mesures pour les clusters ne seront prises qu'après un deuxième élève infecté dans les 7 jours (au lieu de 14 jours auparavant). (01/10/2021)
  • La période de quarantaine d'un contact à haut risque non vacciné qui ne peut être isolé d'un cohabitant infecté est raccourcie (par exemple, un jeune enfant avec un frère ou un parent COVID+). Si un test PCR négatif est obtenu à la fin de la période d'isolement du cas index (jour 10), la quarantaine peut être levée. Toutefois, un test supplémentaire 7 jours plus tard est toujours requis. (01/10/2021 - mise en oeuvre technique / centre d'appel prévue 21/10
  • Suite aux décisions du gouvernement bruxellois, les voyageurs sans certificat de vaccination, domiciliés à Bruxelles et revenant de zones rouges UE/Schengen, devront se soumettre à une quarantaine d'au moins 7 jours, jusqu'à l'obtention d'un deuxième test négatif. (20/09/2021)

Le commissariat corona a développé une série d'aides visuelles dans le cadre du testing et des voyages, qui entrent en vigueur ce 10 janvier 2022.  Les versions en allemand et anglais seront bientôt également disponibles sur www.info-coronavirus.be.

Pour accéder aux aides visuelles, se diriger vers la colonne de droite, et cliquez sur les liens dans l'onglet 'documents'.

Sciensano, coronacommissariaat

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: