Actualités  >  France : une personne non vaccinée qui transmettrait le virus du Covid "devrait être sanctionnée en justice"

France : une personne non vaccinée qui transmettrait le virus du Covid "devrait être sanctionnée en justice"

PARIS 14/01 - Dans une tribune publiée par Le Parisien, le Pr David Smadja, hématologue à l'Hôpital européen Georges-Pompidou (AP-HP), responsable de l’étude « Sarcodo » sur le Covid-19 et l'avocat au barreau de Paris Benjamin Fellous plaident pour des poursuites pénales à l’encontre des personnes non-vaccinées qui transmettraient le Covid et de ceux qui colportent des fausses informations sur la pandémie.

Pour le Pr Smadja et Me Fellous, l'obligation vaccinale contre le Covid est une nécessité, qui a fait l'objet d'un précédent important. En mai 2019, le Conseil d'Etat, plus haute juridiction administrative française, a validé l'extension de l'obligation vaccinale des enfants à 11 vaccins. Il a considéré que cette "ingérence à l'intégrité physique et à la vie privée peut être admise si elle est justifiée par des considérations de santé publique et proportionnée à l'objectif poursuivi", rappellent les auteurs de la tribune.  

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: