Actualités  >  Des scans abordables dans chaque hôpital : réaction de l'Absym

Des scans abordables dans chaque hôpital : réaction de l'Absym

BRUXELLES 23/09 - L'Absym réagit à l'annonce du ministre Vandenbroucke, voulant imposer des scans abordables pour tous les hôpitaux. il dit comprendre les préoccupations du ministre, mais n’ approuve pas la solution telle que le conventionnement obligatoire.

Plusieurs mesures ont déjà été prises dans les hôpitaux pour les personnes en difficulté, argumente-t-il:

dans de nombreux hôpitaux, les patients les plus « vulnérables » (jusqu'à plus d'un tiers du total de patients) sont déjà protégés, notamment les patients oncologiques, les patients ayant un « statut affection chronique » (patients atteints d'une maladie rare ou orpheline), les patients bénéficiant d'une allocation majorée (revenu d'intégration, garantie de revenu pour les personnes âgées, les personnes handicapées, les orphelins,...).  De nombreux hôpitaux proposent également des plages horaires aux patients qui souhaitent un examen au tarif de la convention, quel que soit le statut de conventionnement du médecin.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Inscrivez-vous gratuitement

Afin d'accéder à l'info médicale nationale et internationale sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: