Actualités  >  Comment le vide mental nous aide à comprendre la pensée continue (ULiège)

Comment le vide mental nous aide à comprendre la pensée continue (ULiège)

LIEGE 17/10 Des chercheurs du GIGA CRC In vivo Imaging de l'Université de Liège, de l'EPF de Lausanne et de l'Université de Genève publient une étude qui montre que la phénoménologie du "mind blanking" remet en question la croyance selon laquelle l'esprit humain est toujours en train de penser. L'étude est publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Inscrivez-vous gratuitement

Afin d'accéder à l'info médicale nationale et internationale sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: