Actualités  >  A Bruxelles, les actions de vaccination décentralisées attirent de plus en plus de gens

A Bruxelles, les actions de vaccination décentralisées attirent de plus en plus de gens

BRUXELLES 14/09 - Les actions décentralisées, qui permettent de se faire vacciner en dehors des centres prévus à cet effet, rencontrent un succès grandissant à Bruxelles.

La semaine passée, 34% des vaccins ont été administrés par ce biais contre 25% la semaine d'avant, indique mardi la responsable de la vaccination à Bruxelles pour le compte de la Commission communautaire commune (Cocom), Inge Neven, lors d'un point hebdomadaire de la situation.

Depuis plusieurs semaines, la Cocom met en place une campagne qui vise à diversifier les possibilités de se faire vacciner. Des projets ont notamment vu le jour dans des pharmacies ou dans des supermarchés. La semaine passée, la vaccination dans les grandes entreprises (STIB, Bpost et SNCB,...) a été rendue possible et trois gares bruxelloises (Bruxelles-Central, Bruxelles-Midi et Schaerbeek) disposent désormais d'une antenne de vaccination. Toutefois, la vaccination à Bruxelles n'atteint pas les objectifs espérés. "Il y a eu, en moyenne 9.700 injections par jour la semaine passée", indique Inge Neven. "On est encore loin de l'objectif de 16.000 injections journalières d'ici fin septembre." Le problème réside dans le fait que le nombre de rendez-vous dans les centres de vaccinations stagnent et que certaines actions n'ont pas le succès escompté.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: