Actualités  >  Hausse des admissions en soins intensifs : impact de l’âge et du statut vaccinal

Hausse des admissions en soins intensifs : impact de l’âge et du statut vaccinal

BRUXELLES 10/11 – Lors de sa dernière conférence de presse, le centre de crise a fait le point sur le statut vaccinal des patients en soins intensifs. Il a également précisé l’évolution de ces admissions, qui pourraient dépasser les 500 patients dans les semaines à venir.

Premiers chiffres

Lors de la dernière réunion du centre de crise cette semaine, Pedro Facon a pu donner les premiers chiffres sur le statut vaccinal des patients admis en soins intensifs dans les hôpitaux belges. Ces chiffres ne sont pas parfaits, car le profil sociologique et le comportement de contact des vaccinés et non vaccinés ne sont pas totalement comparables.

Toutefois ils ne mentent pas, comme le montrent les données des deux dernières semaines. Pour les enfants de 12 à 17 ans, il n'y a pas eu d'admissions en soins intensifs les deux dernières semaines. Cependant, la population active de 18 à 64 ans doublement vaccinée, présente 14 fois moins de risque d'être admise en soins intensifs que les non-vaccinés. Pour la catégorie de 65 à 84 ans doublement vaccinée, ce risque est 4,5 fois moins élevé. Et pour finir, les personnes vaccinées qui ont plus de 85 ans, présentent deux fois moins de risque de se retrouver en soins intensifs que les non-vaccinés.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: