Actualités  >  Covid-19 - Des psychologues pour le port du masque à l'école

Covid-19 - Des psychologues pour le port du masque à l'école

GAND 17/11 Un groupe de psychologues de diverses disciplines défendent mercredi la proposition du port du masque par les enfants dès 9 ans à l'école. La mesure est très difficile pour les élèves, admettent-ils, mais permet de cette manière de poursuivre l'"objectif supérieur" d'éviter les quarantaines ou fermetures d'écoles. Ces cas de figure présentent des impacts bien plus négatifs sur le bien-être et l'apprentissage que le port du masque en lui-même.

La proposition du GEMS pour demander aux enfants de porter un masque à l'école a reçu mardi une volée de critiques. Mais un groupe de sept psychologues belges attachés à cinq universités belges défendent toutefois mercredi cette proposition. Surtout si elle peut permettre de minimiser les risques de fermetures d'écoles ou de retour à l'enseignement à distance. Les psychologues se sont livrés à un exercice difficile pour dégager un équilibre entre le développement, la santé et la société. "Porter un masque une journée entière est pénible pour les enfants", reconnaissent les psychologues. "Cela peut provoquer une gêne physique, comme des démangeaisons. Cela peut aussi être perçu comme une obstruction dans les échanges sociaux". 

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Inscrivez-vous gratuitement

Afin d'accéder à l'info médicale nationale et internationale sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: