Actualités  >  Soins de santé: l'abaissement du "maximum à facturer" le plus bas concerne 96.000 ménages

Soins de santé: l'abaissement du "maximum à facturer" le plus bas concerne 96.000 ménages

BRUXELLES 30/11 La baisse à partir de janvier prochain du plafond maximum à facturer (Màf) dans les soins de santé, pour les personnes aux plus faibles revenus, concernera plus de 96.000 ménages, selon le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke.

L'objectif du Màf est de limiter les coûts des soins médicaux d'un ménage. Il s'agit des frais médicaux au sens large : le médecin généraliste, une hospitalisation, les frais de médicaments, mais aussi les soins chez un kinésithérapeute, par exemple. Le maximum à facturer offre à chaque ménage la garantie qu'il ne devra pas dépenser annuellement plus que le montant maximal pour les soins médicaux.  L'objectif du Màf est de limiter les coûts des soins médicaux d'un ménage. Il s'agit des frais médicaux au sens large : le médecin généraliste, une hospitalisation, les frais de médicaments, mais aussi les soins chez un kinésithérapeute, par exemple. Le maximum à facturer offre à chaque ménage la garantie qu'il ne devra pas dépenser annuellement plus que le montant maximal pour les soins médicaux.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: