Actualités  >  Coronavirus - La CIM Santé demande un avis sur la 3e dose pour les ados

Coronavirus - La CIM Santé demande un avis sur la 3e dose pour les ados

BRUXELLES 26/01 Les ministres de la Santé réunis en conférence interministérielle (CIM) ce mercredi matin ont demandé que le Conseil supérieur de la Santé rende un avis d'ici ce week-end sur la possibilité d'administrer une dose booster de vaccin contre le Covid aux adolescents de 12 à 17 ans

La semaine passée, le Conseil s'était déjà prononcé en faveur de cette 3e dose pour les adolescents immunodéprimés. Cette fois, la CIM demande un avis pour l'ensemble des 12-17 ans alors que l'agence européenne des médicaments n'a pas encore tranché. C'est la Flandre qui a remis le dossier sur la table ce mercredi, inquiète que cette dose booster soit déjà imposée dès 12 ans par certains pays, dont l'Autriche, à quelques semaines des vacances de carnaval. Outre cette demande, la CIM devait également se pencher sur un éventuel assouplissement des règles de quarantaine dans les écoles afin de faire face à la flambée des cas Omicron.  Ce point a été reporté. Une réunion technique est prévue à 14h30 entre experts avant que les ministres ne se retrouvent ce mercredi soir ou demain/jeudi, a-t-on appris à bonne source.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: