Actualités  >  Covid-19 - Jambon demande à l'Autriche et à l'Italie d'accepter les jeunes sans dose de rappel

Covid-19 - Jambon demande à l'Autriche et à l'Italie d'accepter les jeunes sans dose de rappel

BRUSSEL 27/01 Le ministre-président flamand Jan Jambon va demander à l'Autriche et à l'Italie d'accepter sur leur territoire les jeunes de 12 à 18 ans qui n'ont pas encore reçu leur dose de rappel du vaccin contre le Covid-19.

Actuellement, ces deux pays n'autorisent sur leur territoire que les jeunes disposant d'un certificat qui prouve l'administration d'une troisième dose. Dès lors, de nombreux adolescents flamands risquent de voir leurs vacances de carnaval dans cas pays tomber à l'eau. Concrètement, ils ne peuvent pas encore recevoir cette dose de rappel, l'agence européenne des médicaments (EMA) n'a pas encore rendu son avis au sujet de la troisième dose pour les moins de 18 ans. "Bloquer des jeunes de moins de 18 ans à la frontière parce qu'ils n'ont pas reçu leur booster, c'est tirer sur une mouche avec un canon, et surtout maintenant que le variant omicron est dominant", affirme-t-il. "Si l'Italie et l'Autriche jouent cavalier seul et décident eux-mêmes de refuser aux jeunes l'accès à leur territoire, cela conduit à des situations absurdes. J'exhorterai donc ces pays à ajuster les règles." 

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: