Actualités  >  Maltraitance des aînés: Amnesty et la LDH appellent à la mise en oeuvre urgente de mesures

Maltraitance des aînés: Amnesty et la LDH appellent à la mise en oeuvre urgente de mesures

BRUXELLES 23/02 A la suite de diverses révélations mettant en évidence des situations de maltraitance au sein de plusieurs maisons de repos (MR) et de maisons de repos et de soins (MRS), Amnesty International et la Ligue des droits humains appellent, mercredi, à la mise en œuvre urgente par les autorités compétentes de mesures adéquates - celles qui existent aujourd'hui étant insuffisantes - en vue de garantir le respect et la réalisation des droits humains des résidents et résidentes de ces établissements

 "À l'automne dernier, la remise d'une pétition signée par plus de 15.000 personnes aux autorités régionales et fédérales avait donné lieu à des rencontres avec les ministres Alain Maron (Bruxelles) et Christie Morreale (Wallonie). Nous avions alors noté une dynamique positive et la réalisation d'efforts en vue d'une amélioration substantielle de la situation, mais les mesures prises ne sont pas suffisantes et le processus n'est pas assez rapide", regrettent Philippe Hensmans et Pierre-Arnaud Perrouty, respectivement directeurs de la section belge francophone d'Amnesty International et de la Ligue des droits humains.  Début février, au parlement wallon, la ministre wallonne de la Santé avait elle-même appelé à des mesures structurelles, passant notamment par une révision de la gradation des sanctions contre les établissements défaillants et un renforcement des missions de contrôles de l'Aviq. Un point que les deux organisations mettent elles aussi particulièrement en avant. Ces procédures de contrôle "doivent être menées en toute indépendance par des organes d'inspection dotés de moyens suffisants", écrivent-elles. Il importe également, selon elles, que les autorités veillent à ce que les MR/MRS puissent disposer d'un personnel spécialisé, en nombre suffisant et bénéficiant de conditions de travail adéquates.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Inscrivez-vous gratuitement

Afin d'accéder à l'info médicale nationale et internationale sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: